Documents  Témoignage | enregistrements trouvés : 33

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y


Cote : H 04 VIE

Amanda est autiste, elle a 28 ans. Elle vit dans un monde de rêves, un monde dans lequel son Prince Charmant viendra la chercher sur un cheval blanc. Depuis quelques années, elle passe la semaine dans un foyer pour adultes autistes. Elle y a d'abord rencontré John, mais le jour où Dimitri arrive dans l'établissement, elle en tombe amoureuse et veut avoir un bébé, comme sa soeur. Mais Dimitri et ses proches ne cessent de lui expliquer qu'elle ne pourra jamais. Son obsession ne la quitte pas, elle chante son amour et continue à rêver envers et contre tous.
Amanda est autiste, elle a 28 ans. Elle vit dans un monde de rêves, un monde dans lequel son Prince Charmant viendra la chercher sur un cheval blanc. Depuis quelques années, elle passe la semaine dans un foyer pour adultes autistes. Elle y a d'abord rencontré John, mais le jour où Dimitri arrive dans l'établissement, elle en tombe amoureuse et veut avoir un bébé, comme sa soeur. Mais Dimitri et ses proches ne cessent de lui expliquer qu'elle ne ...

Autisme ; Institution ; Vie amoureuse ; Parentalité ; Témoignage

... Lire [+]

y

- 97 p.
Cote : V 04 JES

Est-on majeur à 15 ans ou faut-il atteindre 18 ans ?

L'essentiel de ta personnalité est formé. Tu sais à près qui tu es et en même temps, tu ne sais pas encore vraiment ce que tu veux. C'est normal.

Pourtant, tu te sens déjà un homme, une fille. Tu es très attiré(e) par les filles, les garçons ; plus souvent par plusieurs qu'un(e) seul(e). Parfois même, tu as l'impression que tu tomberais facilement amoureux(se) de presque toutes celles, tous ceux que tu rencontres...

Es tu bien sûr(e) que tu connais ce que c'est que l'amour ? Es-tu bien sûr de connaître l'être féminin? Es-tu sûre que tu connais l'être masculin? Et toi, as -tu sondé les innombrables richesses de ta personnalité?

Sais-tu qu'aimer, cela veut dire d'abord connaître et non pas faire connaissence ; apprécier et non pas essayer ; partager et non pas utiliser ; donner et non pas voler ; rencontrer et non pas heurter?

Oui, entre 15 et 20 ans, tu as soif d'aimer et d'être aimé(e).

Tu es à une période de ta vie qui est difficile car si tu travailles pour avoir un métier, tu prépares aussi ton avenir affectif et amoureux, et tu t'en rendras de plus en plus compte ; c'est au moins aussi important.

C'est pourquoi ça vaut vraiment la peine que tu y réfléchisses. Et si tu n'es pas d'accord, écris-nous à l'Ecole de la vie et de l'amour , n'hésite pas.
Est-on majeur à 15 ans ou faut-il atteindre 18 ans ?

L'essentiel de ta personnalité est formé. Tu sais à près qui tu es et en même temps, tu ne sais pas encore vraiment ce que tu veux. C'est normal.

Pourtant, tu te sens déjà un homme, une fille. Tu es très attiré(e) par les filles, les garçons ; plus souvent par plusieurs qu'un(e) seul(e). Parfois même, tu as l'impression que tu tomberais facilement amoureux(se) de presque toutes celles, tous ...

Témoignage ; Vie amoureuse ; Culture ; Adolescent

... Lire [+]

y

- 241 p.
Cote : V 08.1.1 SEX

La dimension sexuelle du comportement des personnes déficientes mentales a été longtemps ignorée, entraînant à l'égard de ce groupe social un cruel déficit d'information et de formation et donc de nombreux effets pervers: vulnérabilité plus grande aux obus sexuels, aux déviances, au sida, aux grossesses non désirées.

A l'heure d'une plus grande attention portée à l'autonomie des personnes déficientes mentales- et à leur intégration sociale, il est urgent- d'aborder de manière lucide et critique les problèmes liés à leur sexualité. Quelle liberté, quels risques, quelles responsabilités assumer? Quelle éducation, quel accompagnement leur offrir?
Par la diversité des approches ici réunies, les contributions évitent l'enfermement dans le carcan des idées toutes faites et mettent l'accent sur une indispensable ouverture.

Sexualité, vie affective et déficience mentale est destiné aux parents, aux professionnels, aux formateurs et aux chercheurs qui, dans le champ de la promotion de la santé, visent à mieux intervenir auprès des personnes déficientes mentales.
La dimension sexuelle du comportement des personnes déficientes mentales a été longtemps ignorée, entraînant à l'égard de ce groupe social un cruel déficit d'information et de formation et donc de nombreux effets pervers: vulnérabilité plus grande aux obus sexuels, aux déviances, au sida, aux grossesses non désirées.

A l'heure d'une plus grande attention portée à l'autonomie des personnes déficientes mentales- et à leur intégration sociale, il ...

Vie sexuelle ; Contraception ; Déficience mentale ; Témoignage ; Représentation sociale ; IST ; Abus sexuel ; Droit ; Vie affective ; Vie sexuelle

... Lire [+]

y

- 212

Schwier interviewed 15 couples, asking them to tell the story of their relationships, work, and intellectual disabilities. A short history of each couple precedes the account told in their own words. Romance, parenthood, and enduring marriages are all part of these autobiographies, meant to offer encouragement to those with similar conditions and to broaden the awareness of others. A fine project that points out the legal and social barriers faced by people with intellectual disabilities as well as their emotional and physical needs, conceived by the parent of a 20-year-old son with Down syndrome.
Schwier interviewed 15 couples, asking them to tell the story of their relationships, work, and intellectual disabilities. A short history of each couple precedes the account told in their own words. Romance, parenthood, and enduring marriages are all part of these autobiographies, meant to offer encouragement to those with similar conditions and to broaden the awareness of others. A fine project that points out the legal and social barriers ...

Vie conjugale ; Déficience mentale ; Témoignage ; Désir ; Vie affective

... Lire [+]

y

- 180 p.
Cote : V 06 MER

« Les mots, les impressions, les sentiments, les bouleversements de Sophie, de la mère de Caroline, de Martine ou d'autres, sont ceux de nombreuses femmes qui hantent les couloirs des services de néonatologie ou d'urgence avant de hanter ceux des établissements médico-sociaux qui prendront en charge leur enfant. C'est dans de tels services où se dit et se perpétue l'absurdité brutale des déficiences, où se discutent les limites et où se décrivent les incapacités, qu'adviennent les mères dont je rapporte et commente les écrits. Des mères qui attendent tout des professionnels puis parfois qui n'attendent plus rien.
Pourquoi des mères ?
Parce que l'enfant sort d'elles.
Parce qu'elles croient généralement que c'est leur faute.
Parce que c'est leur devoir.
Parce qu'elles se sentent coupables.
Parce que statistiquement, ce sont elles qui disparaissent de la vie sociale au prétexte le plus souvent non dit que c'est de leur ressort. Leur sort. Parce que majoritairement elles suspendent ou interrompent leur vie professionnelle. Parce qu'elles s'appauvrissent.
Pour se racheter.
Parce que ce sont des Mères.
Par amour.
Parce que.
Alors, des écrits.
Des écrits pour aller au-delà des mots qui planent comme de mauvais augures, au-delà de l'infirmité, de l'invalidité, de l'impotence, de la tare et de leur cortège de malédictions. Au-delà des sentences qui y sont contenues et qui nous menacent. Des écrits pour lutter, pour faire front.
Des écrits avec leur permission. » C.B.
« Les mots, les impressions, les sentiments, les bouleversements de Sophie, de la mère de Caroline, de Martine ou d'autres, sont ceux de nombreuses femmes qui hantent les couloirs des services de néonatologie ou d'urgence avant de hanter ceux des établissements médico-sociaux qui prendront en charge leur enfant. C'est dans de tels services où se dit et se perpétue l'absurdité brutale des déficiences, où se discutent les limites et où se ...

Relation parent-enfant ; Parentalité ; Relation mère-enfant ; Enfant handicapé ; Témoignage ; Fratrie ; Filiation

... Lire [+]

y

- 154 p.
Cote : V 08.1.3 OSE

Il existe environ 235 millions de femmes handicapées en Europe. Celles-ci se heurtent à une double discrimination : leur handicap mais aussi leur sexe. Si outre-Atlantique et dans plusieurs pays d'Europe, des centres et des services étudient cette population, la France est en retard sur cette question. Peu d'articles paraissent sur le sujet, même si quelques lueurs se laissent entrevoir. Delphine Siegrist, elle-même en fauteuil, a plongé dans cet univers, choisissant délibérément de se pencher sur les femmes handicapées physiques. Emaillé de témoignages et de paroles de femmes, ce livre s'interroge sur leur vie professionnelle, leur vie personnelle, leur place dans la société et dresse un bilan des mouvements spécifiques en plein essor en Europe.
Il existe environ 235 millions de femmes handicapées en Europe. Celles-ci se heurtent à une double discrimination : leur handicap mais aussi leur sexe. Si outre-Atlantique et dans plusieurs pays d'Europe, des centres et des services étudient cette population, la France est en retard sur cette question. Peu d'articles paraissent sur le sujet, même si quelques lueurs se laissent entrevoir. Delphine Siegrist, elle-même en fauteuil, a plongé dans ...

Féminité ; Handicap ; Témoignage ; Handicap moteur ; Handicap physique ; Représentation du handicap ; Travail ; Vie affective ; Parentalité

... Lire [+]

y

- 140 p.
Cote : V 08.1.1 DEF

La sexualité des personnes déficientes mentales suscite malaises, craintes, difficultés de communication. Comment les professionnels font-ils face aux situations qui concernent la vie de couple, le mariage, la procréation, l'auto-érotisme, les abus, les maladies sexuellement transmissibles, l'éducation sexuelle,...? Quelle est leur perception de la sexualité des personnes déficientes mentales? Comment mènent-ils des projets d'intervention et d'éducation?
Les témoignages rassemblés dans ce recueil permettent de découvrir les points de vue différents, parfois même contradictoires, propres à susciter la réflexion. Par ce biais, l'équipe de chercheurs du Département de Psychologie de la Faculté de Médecine de Namur (FUNDP) et du centre Handicap et Santé vise à faire progresser la compréhension de la vie affective et sexuelle des personnes déficientes mentales, afin d'améliorer les pratiques d'accompagnement.
La sexualité des personnes déficientes mentales suscite malaises, craintes, difficultés de communication. Comment les professionnels font-ils face aux situations qui concernent la vie de couple, le mariage, la procréation, l'auto-érotisme, les abus, les maladies sexuellement transmissibles, l'éducation sexuelle,...? Quelle est leur perception de la sexualité des personnes déficientes mentales? Comment mènent-ils des projets d'intervention et ...

Sida ; Accompagnement ; Déficience mentale ; Handicap mental ; Prévention de la maladie ; Professionnel ; Témoignage ; Education sexuelle ; Education affective

... Lire [+]

y

- 137 p.
Cote : V 07 ACC

Rencontrer un ou une amie, se projeter dans une vie de couple, désirer un enfant, souhaiter être parent, élever son enfant ou assumer sa parentalité... autant de réalités de vie qu'une personne en situation de handicap essaie de plus en plus de faire siennes. Professionnels de l'accompagnement, les éducateurs sont amenés à répondre aux attentes nouvelles des personnes qui leur sont confiées. Sans une réflexion commune et de solides connaissances sur l'origine du handicap et ses incidences sur la construction du couple et le désir d'enfant, les réponses éducatives ne peuvent se faire que sur du subjectif, du ressenti ou par simple projection. Cet ouvrage propose à la fois une lecture des mécanismes de la construction des liens et un canevas pour aider les équipes éducatives à accompagner les couples handicapés et leur désir d'enfant. Il présente également l'ensemble des dispositifs existant autour de ces familles, tout en soulignant l'urgence de la réflexion sur ces parentalités particulières et de la mise en place de services dédiés à la parentalité des personnes en situation de handicap.
Rencontrer un ou une amie, se projeter dans une vie de couple, désirer un enfant, souhaiter être parent, élever son enfant ou assumer sa parentalité... autant de réalités de vie qu'une personne en situation de handicap essaie de plus en plus de faire siennes. Professionnels de l'accompagnement, les éducateurs sont amenés à répondre aux attentes nouvelles des personnes qui leur sont confiées. Sans une réflexion commune et de solides connaissances ...

Parentalité ; Handicap ; Droit français ; Accompagnement de la personne ; Témoignage

... Lire [+]

y

- 136 p.
Cote : V 08.1.3 COR

Corps & Âmes - Dans l'intimité du handicap. un livre de photos et de témoignages. Corps & Âmes veut réaffirmer que la vie affective, l'amour et la parentalité sont des valeurs universelles.

Photographie ; Handicap moteur ; Vie affective ; Témoignage ; Intimité

... Lire [+]

y

- 132 p.
Cote : V 08.3 GRO

La grossesse à l'adolescence est-elle vraiment la conséquence de l'ignorance des jeunes sur le plan sexuel ? De nos jours, avec le développement des moyens de communication, est-il toujours possible d'affirmer, sans paraître naïf, que la grossesse accidentelle existe ? L'auteur critique ici ce point de vue traditionnel, réducteur et simpliste, pour envisager toute la complexité de cet événement qui n'est pas rare aujourd'hui. Avec un regard sans préjugés, elle confronte les facteurs culturels, psychologiques, familiaux, historiques, à la réalité psychique des adolescentes enceintes. A partir d'une recherche, elle montre que, malgré les conséquences (difficultés et limitation de la vie adolescente,
interruption ou abandon des études, mariages forcés de courte durée, dépendance économique plus importante à l'égard des parents...), les jeunes veulent avoir leurs enfants, que ces grossesses sont désirées. Mieux comprendre ce qui se joue dans ce moment si particulier devrait aider les professionnels à mieux soutenir les adolescentes et leurs parents.
La grossesse à l'adolescence est-elle vraiment la conséquence de l'ignorance des jeunes sur le plan sexuel ? De nos jours, avec le développement des moyens de communication, est-il toujours possible d'affirmer, sans paraître naïf, que la grossesse accidentelle existe ? L'auteur critique ici ce point de vue traditionnel, réducteur et simpliste, pour envisager toute la complexité de cet événement qui n'est pas rare aujourd'hui. Avec un regard sans ...

Grossesse ; Adolescence ; Sexualité ; Famille ; Education ; Féminité ; Maternité ; Avortement ; Témoignage

... Lire [+]

y

- 124 p.
Cote : V 06 MOT

Thierry Decloitre est l'heureux papa de Cynthia, atteinte d'une amyotrophie spinale infantile. États d'âme, coups de gueule, petits et grands bonheurs sont réunis dans cet ouvrage. Sous la plume «ultrasensible» de ce père, chacune de ces tranches de vie, au-delà de l'histoire individuelle, témoigne de ce que ressentent nombre de parents d'enfants handicapés.

Enfant handicapé ; Famille ; Filiation ; Relation parent-enfant ; Relation père-enfant ; Témoignage

... Lire [+]

y

- 38 p.
Cote : H 01 PEU

"La réflexion sur le thème "Peut-on être handicapé et heureux" a été initiée par le groupe Scoubidou d'Altéo Namur. Ce groupe rassemble deux fois par mois une soixantaine de personnes (pour la majorité des personnes déficientes mentales) qui proviennent d'institutions diverses de la région namuroise, mais aussi des personnes isolées ou vivant en famille. A l'occasion d'une conférence, ces personnes se retrouvent pour partager leur vécu, progresser et mener ensemble des actions d'éducation permanente, et pour vivre aussi, tout simplement des activités de loisi sécurisées par un encadrement respectueux de leurs aspirations.
Au travers de leurs échanges, des questions se sont posées sur des regards qu'ils croisent, des remarques qu'ils entendent et qu'ils expriment des sentiments de peur, de pitié ou des moqueries..."
"La réflexion sur le thème "Peut-on être handicapé et heureux" a été initiée par le groupe Scoubidou d'Altéo Namur. Ce groupe rassemble deux fois par mois une soixantaine de personnes (pour la majorité des personnes déficientes mentales) qui proviennent d'institutions diverses de la région namuroise, mais aussi des personnes isolées ou vivant en famille. A l'occasion d'une conférence, ces personnes se retrouvent pour partager leur vécu, ...

Animation ; Enquête ; Handicap ; Témoignage

... Lire [+]

y

- 26 p.
Cote : V 08.4 MON

Les choix de l'image Au-delà des mots, l'image s'est révélée aussi porteuse de symboliques différentes selon les deux équipes, mais aussi de nouveaux questionnements. Comment représenter la parenté d'enfants homos alors que l'on s'évertue à dire que cela n'est pas marqué sur notre front ? Après plusieurs essais qui ne nous réunissaient guère et qui désespérèrent notre graphiste, on finit par s'accorder sur l'idée que l'attente principale de nos parents, au bout du compte, était de nous voir heureux et que ce bonheur fondé sur la relation homosexuelle devait être l'image qu'ils retiendraient de leur lecture de notre livret. Il s'ensuit une édition d'une grande fraîcheur, aérée, où le bonheur d'être à deux, entre filles ou garçons, est présent dans tous les chapitres. Certes, nous répondons à des questions graves, mais l'oeil est toujours attiré par cette marque de bonheur, de joie de vivre... réjouissante en somme.
Les choix de l'image Au-delà des mots, l'image s'est révélée aussi porteuse de symboliques différentes selon les deux équipes, mais aussi de nouveaux questionnements. Comment représenter la parenté d'enfants homos alors que l'on s'évertue à dire que cela n'est pas marqué sur notre front ? Après plusieurs essais qui ne nous réunissaient guère et qui désespérèrent notre graphiste, on finit par s'accorder sur l'idée que l'attente principale de nos ...

Homosexualité ; Parent ; Témoignage ; Famille ; Enfant

... Lire [+]

y


Cote : V 08.4 JEU

Cette brochure propose des pistes de réponse pour les questions touchant à l'homosexualité ainsi que des informations claires par rapport au risque du SIDA et d'autres MST.

Homosexualité ; Homosexuel ; IST ; Sida ; VIH ; Témoignage

... Lire [+]

U V

- 144 p.
Cote : V 08.3 OPI

Extrait : "Ma question de départ est la suivante : pourquoi certains parents de personne déficiente mentale prennent-ils la décision d'avoir recours à la stérilisation pour leur enfant? Mes hypothèses sont :
- certains pensent que la stérilisation va bloquer, empêcher l'expression de la sexualité de leur enfant;
- pour d'autres, c'est la seule manière sûre et définitive pour que leur enfant n'ait jamais de descendance.
Ce non désir de "petit enfant" peut s'expliquer de trois manières :
- les parents ont peur de revivre la douloureuse expérience de la naissance d'un enfant handicapé,
- ils ont peur qu'une naissance vienne troubler l'équilibre émotionnel de leur enfant déficient qui est déjà si fragile,
- ils ont peur que l'enfant à naître soit victime de négligences, de carences affectives, ..."
Extrait : "Ma question de départ est la suivante : pourquoi certains parents de personne déficiente mentale prennent-ils la décision d'avoir recours à la stérilisation pour leur enfant? Mes hypothèses sont :
- certains pensent que la stérilisation va bloquer, empêcher l'expression de la sexualité de leur enfant;
- pour d'autres, c'est la seule manière sûre et définitive pour que leur enfant n'ait jamais de descendance.
Ce non désir de "petit ...

Déficience mentale ; Stérilisation ; Parent ; Contraception ; Témoignage

... Lire [+]

y

- 88 p.
Cote : V 01 PIE

Des jeunes parlent de leur vie amoureuse: le corps, l'âge des premières relations sexuelles, le plaisir, les peurs, la jalousie, la virginité, les relations avec les parents, autant de thèmes abordés avec franchise, parfois crudité, tendresse toujours. Bref des réflexions de jeunes relayées par celles des adultes.

Vie amoureuse ; Témoignage ; Adolescence ; Vie sexuelle ; VRAS ; EVRAS ; Outil EVRAS

... Lire [+]

y

- 103 p.
Cote : V 08.1.3 VIE

Cette valise pédagogique réalisée par le centre Handicap et Santé de l'asbl ARAPH se compose de 4 DVD destinés aux enfants, adolescents, adultes, proches et aux professionnels. Un livret d'accompagnement vient compléter le tout. Il se veut un outil d'information, de sensibilisation et de formation.
L'infirmité motrice cérébrale regroupe des pathologies très hétérogènes, ses conséquences sur la vie affective, relationnelle et sexuelle peuvent donc être très différentes d'une personne à l'autre, et ce aux différents âges de la vie.

Dans le DVD n°1 destiné aux enfants, au travers d'une mascotte dénommée "champi", on aborde les thèmes du handicap, des émotions, du corps, des besoins et des envies, de l'estime de soi....etc.
Dans le DVD N°2 destiné aux adolescents, au travers de témoignages et de séquences éducatives, on aborde le thème du vécu, de la sexualité, de la première fois, des IST, de l'amitié, des relations amoureuses, de la vie en couple ...etc.
- Dans le DVD N°3 destiné aux adultes, au travers de témoignages on aborde les thèmes du vécu, du corps, de l'intimité en institution, de la communication, des relations, de la sexualité assistée, de la cybersexualité ...etc.
- Le DVD N°4 destiné aux proches et aux professionnels tente de répondre aux questions sur la vie affective des personnes atteintes d'IMC, sur leurs difficultés spécifiques, sur le rôle des parents et des professionnels, et sur l'impact du handicap et comment augmenter la qualité de vie dans ce domaine.
Cette valise pédagogique réalisée par le centre Handicap et Santé de l'asbl ARAPH se compose de 4 DVD destinés aux enfants, adolescents, adultes, proches et aux professionnels. Un livret d'accompagnement vient compléter le tout. Il se veut un outil d'information, de sensibilisation et de formation.
L'infirmité motrice cérébrale regroupe des pathologies très hétérogènes, ses conséquences sur la vie affective, relationnelle et sexuelle peuvent ...

Handicap moteur ; Sexualité ; Sexualité enfantine ; Enfant handicapé ; Adulte ; Adolescent ; Entourage ; Professionnel ; Qualité de vie ; Témoignage ; Puberté ; Image de soi ; Estime de soi ; Famille ; Outil pédagogique ; Outil d'information ; Infirmité motrice cérébrale ; Vie affective ; Vie sexuelle

... Lire [+]

y

- 89

Parce que l'amitié, l'amour, le désir, la sexualité font de nous des êtres humains,
Parce que chaque être humain apprend, grandit, se construit grâce aux sentimanets,
Parce que les sentiments ne se contrôlent pas, ne se commandent pas mais se vivent...,
Parce que vivre est un droit, quels que soient notre origine, notre histoire, notre handicap,
Alors empêche-moi d'aimer, de ressentir, de toucher, de caresser, de frissonner, d'être un homme, d'être une femme.
Enfin si tu peux!!

Actes du colloque du 15 et 16 mai 2014 à Dieppe sur la vie affective et sexuelle des personnes en situaiton de handicap.
Parce que l'amitié, l'amour, le désir, la sexualité font de nous des êtres humains,
Parce que chaque être humain apprend, grandit, se construit grâce aux sentimanets,
Parce que les sentiments ne se contrôlent pas, ne se commandent pas mais se vivent...,
Parce que vivre est un droit, quels que soient notre origine, notre histoire, notre handicap,
Alors empêche-moi d'aimer, de ressentir, de toucher, de caresser, de frissonner, d'être un homme, ...

Institution ; Intimité ; Famille ; Professionnel ; Accompagnement ; Désir ; Besoins affectifs et sexuels ; Groupe de parole ; Prévention ; Séduction ; Art ; Témoignage

... Lire [+]

Z