Documents  Insertion sociale | enregistrements trouvés : 6

     

-A +A

Sélection courante (0) : Tout sélectionner / Tout déselectionner

P Q

y

- 2-3

"Un pas important vers la conception actuelle des handicaps a été fait à partir du schéma proposé, en 1980, par Wood, pour l'Organisation Mondiale de la Santé. Ce schéma comprend trois concepts: la déficience, l'incapacité, le handicap. Pour exemplifier la signification et les multiples implications de cette terminologie, l'auteur fait référence au retard mental."
"Un pas important vers la conception actuelle des handicaps a été fait à partir du schéma proposé, en 1980, par Wood, pour l'Organisation Mondiale de la Santé. Ce schéma comprend trois concepts: la déficience, l'incapacité, le handicap. Pour exemplifier la signification et les multiples implications de cette terminologie, l'auteur fait référence au retard mental."

Déficience mentale ; Handicap ; Rôle social ; Réseau social ; Insertion sociale ; Prise en charge

... Lire [+]

y

- 238 p.
Cote : H 01 VIE

La personne en situation de handicap, atteinte dans son intégrité, nous renvoie une image dans laquelle nous avons peur de nous reconnaître. Le sujet handicapé est porteur d'une telle souffrance que nous préférons penser qu'il n'en est pas conscient et imaginer qu'il n'a pas les capacités intellectuelles de penser la situation qui est la sienne. Il suscite un tel sentiment d'inquiétante étrangeté que nous préférons détourner le regard et fermer nos oreilles.

Lorsque son entourage parle de lui, c'est le plus souvent en termes d'organisation matérielle de la vie : insertion sociale, appareillages, rééducations, emploi du temps. Mais il est rarement question de sa vie psychique. Comment comprend-il sa situation ? Qu'en pense-t-il ? Qu'imagine-t-il pour le futur ? Comment vit-il les frustrations permanentes ? Quels choix de vie voudrait-il faire ? Ces questions semblent frappées d'un interdit.

Les auteurs de cet ouvrage, issu du troisième séminaire interuniversitaire sur le handicap, partent de l'hypothèse que toute personne humaine, aussi démunie soit-elle, a quelque chose à dire de sa position subjective. Encore faut-il l'entendre... et accepter de questionner les présupposés qui nous empêchent de nous identifier à une personne si différente, si loin de notre expérience quotidienne, de nos certitudes perceptives et de nos éprouvés corporels, pour découvrir son monde intérieur.
La personne en situation de handicap, atteinte dans son intégrité, nous renvoie une image dans laquelle nous avons peur de nous reconnaître. Le sujet handicapé est porteur d'une telle souffrance que nous préférons penser qu'il n'en est pas conscient et imaginer qu'il n'a pas les capacités intellectuelles de penser la situation qui est la sienne. Il suscite un tel sentiment d'inquiétante étrangeté que nous préférons détourner le regard et fermer ...

Personne handicapée ; Insertion sociale ; Psychanalyse

... Lire [+]

y

- 202 p.
Cote : H 06 INT

L'auteur prend comme point de départ l'Histoire des pratiques éducatives auprès des enfants déficients auditifs. Il met en tension la notion de handicap, les enjeux de la construction de la langue orale avec la militance et l'identification à une cause " sourde ", rendant difficile la reconnaissance des besoins et des potentialités de tout enfant. Les retentissements de la déficience auditive sur la famille sont également examinés aux fins de dégager les balises d'une clinique de l'accompagnement excédant les seules premières années de vie de l'enfant. Le propos se tient à distance, à la fois d'une conception réductrice du " sourd " à son déficit auditif, et d'une vision romantique de la subjectivité empreinte de fascination pour la langue des signes. L'auteur articule des repères utiles pour aborder la complexité des rapports entre la question du désir, la rationalité linguistique et les enjeux constitutifs du vivre-ensemble dans le contexte du soin aux enfants déficients auditifs.
L'auteur prend comme point de départ l'Histoire des pratiques éducatives auprès des enfants déficients auditifs. Il met en tension la notion de handicap, les enjeux de la construction de la langue orale avec la militance et l'identification à une cause " sourde ", rendant difficile la reconnaissance des besoins et des potentialités de tout enfant. Les retentissements de la déficience auditive sur la famille sont également examinés aux fins de ...

Déficience auditive ; Vie sociale ; Insertion sociale ; Insertion

... Lire [+]

y

vol. vol. 263 - 221 p.
Cote : H 03 DEF

Ce livre présente à un large public l'état de la question concernant les troubles du développement intellectuel, qui frappent 2 à 3% de notre population. Les causes de ces anomalies sont nombreuses : agressions environnementales prénatales par l'alcool, la drogue ou les médicaments, accidents cérébraux précoces, maladies génétiques, maltraitance précoce grave, etc. Les formes les plus fréquentes sont exposées, avec une insistance particulière sur celles dont les progrès de la recherche permettent aujourd'hui d'expliquer les mécanismes, tels l'alcoolisme foetal, la phénylcétonurie, l'X fragile, le syndrome de Williams et la trisomie 21. À partir d'exemples concrets, on explore l'articulation entre mécanismes biologiques, en particulier génétiques, et les profils psychologiques spécifiques de déficience intellectuelle. À la synthèse des données scientifiques les plus récentes, les auteurs ajoutent leurs réflexions sur l'intégration sociale des personnes présentant des troubles du développement intellectuel. Elles abordent enfin les problèmes éthiques liés au diagnostic anténatal et les difficultés rencontrées par une famille en cas de détection d'une maladie grave du foetus.
Ce livre présente à un large public l'état de la question concernant les troubles du développement intellectuel, qui frappent 2 à 3% de notre population. Les causes de ces anomalies sont nombreuses : agressions environnementales prénatales par l'alcool, la drogue ou les médicaments, accidents cérébraux précoces, maladies génétiques, maltraitance précoce grave, etc. Les formes les plus fréquentes sont exposées, avec une insistance particulière ...

Déficience mentale ; Insertion sociale ; Vie sociale ; Scolarisation

... Lire [+]

y

- 23

"Le Palais des Expositions de Namur accueillait en avril dernier deux salons Autonomies et Envie d'amour, dont l'objectif est d'oeuvrer à l'insertion des personnes handicapées et moins valides. Parmi les temps forts de ces salons: le débat réunissant juriste, philosophe et acteurs de terrain sur la thématique de l'accompagnement sexuel des personnes handicapées. Avec beaucoup de pudeur, de sensibilité et d'humanité, les intervenants ont fait part de leur engagement en faveur d'une réelle égalité des chances."
"Le Palais des Expositions de Namur accueillait en avril dernier deux salons Autonomies et Envie d'amour, dont l'objectif est d'oeuvrer à l'insertion des personnes handicapées et moins valides. Parmi les temps forts de ces salons: le débat réunissant juriste, philosophe et acteurs de terrain sur la thématique de l'accompagnement sexuel des personnes handicapées. Avec beaucoup de pudeur, de sensibilité et d'humanité, les intervenants ont fait ...

Accompagnement sexuel ; Insertion sociale ; Insertion

... Lire [+]

y

- n° 3 - 80 p.
Cote : H 01 REV

La philosophe politique américaine Martha Nussbaum notait, il y a quelques années, qu'« il reste trois problèmes de justice sociale non résolus dont le manque d'attention qui leur est porté dans les travaux théoriques est particulièrement problématique », le premier de ces problèmes étant celui de « rendre justice aux personnes ayant des handicaps physiques ou mentaux [1] ». Bien que les travaux de Nussbaum aient contribué à dynamiser le débat sur cette question dans le champ des théories de la justice sociale, le constat qu'elle faisait garde toute son actualité aujourd'hui et il ne doit pas se limiter aux travaux théoriques : l'attention publique portée aux questions de justice sociale eu égard aux personnes handicapées reste très faible par rapport, par exemple, à celle qui est portée à la situation des minorités ethniques ou religieuses. Le dossier que nous proposons ici a pour fin d'offrir des éléments de réflexion autour de ces questions et par là, de contribuer à les rendre plus visibles.
La philosophe politique américaine Martha Nussbaum notait, il y a quelques années, qu'« il reste trois problèmes de justice sociale non résolus dont le manque d'attention qui leur est porté dans les travaux théoriques est particulièrement problématique », le premier de ces problèmes étant celui de « rendre justice aux personnes ayant des handicaps physiques ou mentaux [1] ». Bien que les travaux de Nussbaum aient contribué à dynamiser le débat ...

Handicap ; Citoyenneté ; Inclusion ; Insertion sociale

... Lire [+]

Z